open_resource : idées, points de vue
et solutions des acteurs de la révolution de la ressource



← Retour Solutions  

3 innovations qui font des déchets plastiques une nouvelle ressource

12.10.2018

En 2015, 300 millions de tonnes de déchets plastiques ont été produites. Comment transformer ces déchets en ressource ? Illustration avec trois exemples de produits du quotidien en plastique recyclé.

© Leo-Paul Ridet / SUEZ
© Leo-Paul Ridet / SUEZ


Ecoalf : du prêt-à-porter issu de déchets plastiques marins

Chaque année, 13 millions de tonnes de plastique terminent dans les océans, et si rien ne change, les océans pourraient contenir en 2050 plus de plastique que de poissons ! Utiliser ces déchets pour en faire des lignes de vêtements, c’est le pari d’Ecoalf, startup espagnole fondée par Javier Goyeneche. Créée en 2012, l’entreprise utilise, grâce à des partenariats avec des ports méditerranéens, des déchets plastiques collectés en mer par les pêcheurs. Bouteilles, filets de pêche ou encore pneus usagés sont transformés en matière technique pour la fabrication de vêtements, baskets ou accessoires. Aujourd’hui Ecoalf travaille avec 37 ports espagnols, et étend son activité à l’international : Upcycling the oceans (UTO), la fondation d’Ecoalf, a ainsi noué un partenariat avec le gouvernement thaïlandais pour nettoyer les fonds marins autour de cinq de ses îles du sud. Selon l’entreprise, plus de 70 millions de bouteilles en plastique et 60 tonnes de filets de pêche ont déjà été valorisées.





ecoBirdy : des meubles pour enfants produits à partir de jouets recyclés

Les jouets sont majoritairement fabriqués en plastique, et ont pour la plupart une durée d’utilisation très courte. Face à ce constat, deux designers anversois, Vanessa Yuan et Joris Vanbriel, se sont lancés dans la création d’ecoBirdy afin de produire du mobilier pour enfants à partir de jouets recyclés. Après deux ans d’étude de marché et de recherche de partenaires, ecoBirdy a vu ses premières pièces en plastique 100 % recyclés sortir de ses ateliers en janvier 2018. Les chaises, tables et lampes sont garanties sans pigment, résines et produits chimiques dangereux. En parallèle, la société belge soutenue par le programme européen COSME* a créé un programme scolaire pour sensibiliser les tout-petits à la question des déchets plastiques et de leur recyclage.

* le programme COSME (Competitiveness of Enterprises and Small and Medium-sized Enterprises) vise à renforcer le soutien de l’UE aux PME dans leur phase de développement


VolkerWessels : des routes en plastique recyclé

PlasticRoad est un revêtement de sol développé par l’entreprise néerlandaise VolkerWessels. Pensé comme une alternative à l’asphalte, il se compose de modules préfabriqués et emboitables fabriqués à 100 % à partir de déchets plastiques. Avec une résistante aux températures extrêmes (-40 °C à +80 °C), PlasticRoad aurait une durée de vie 3 fois supérieure aux chaussées traditionnelles. Autre atout : un espace sous les modules pour faire passer des câbles et des canalisations d’évacuation des eaux de ruissellement. Le 11 septembre dernier, les cyclistes de la ville de Zwolle, aux Pays-Bas, ont pu pédaler sur un pilote PlasticRoad de 30 mètres de long – représentant l’équivalent de 218 000 gobelets en plastique. Un deuxième pilote sera prochainement lancé dans la ville de Giethoorn.





Vous aimerez aussi