open_resource : idées, points de vue
et solutions des acteurs de la révolution de la ressource



← Retour Solutions  

3 outils digitaux pour renforcer la résilience des territoires au changement climatique

28.10.2016

Élévation du niveau des mers, augmentation des températures et de la fréquence des phénomènes climatiques extrêmes… Face aux impacts du changement climatique sur les territoires et les activités humaines, les villes doivent se montrer résilientes. Parce que l’intelligence collective et le partage d’informations sont essentiels face à ce défi, la Maison Blanche, la Banque Mondiale et l’ONG The Nature Conservancy ont chacune développé des outils digitaux ouverts à tous, avec pour objectif de mieux anticiper les effets du changement climatique et stimuler l’innovation. Leur point commun ? Faire de la data un outil clé d’aide à la décision pour adapter les territoires aux conséquences du changement climatique.

Crédit : ©Thinkstock/vicnt

PREPdata.org : ouvrir et partager les données sur le climat

Pour renforcer les efforts de résilience face au changement climatique, l’administration américaine a mis en ligne en septembre 2016 la plateforme PREPdata (the Partnership for REsilience and Prepardness). L’objectif est d’utiliser l’open data et les technologies open source pour aider les communautés et décideurs à adapter leurs territoires aux conséquences du changement climatique, en mettant à disposition des jeux de données issus de la Nasa, de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) et de partenaires publics et privés. La plateforme permet ainsi de recueillir des informations sur l’évolution des températures, les épisodes de sécheresse, les différents scénarios de montée des eaux…

Au-delà du partage d’informations, cette plateforme a vocation à susciter un engagement croissant des parties prenantes pour répondre aux défis climatiques. Le gouvernement ainsi que des entreprises telles qu’Intel ou Google prévoient d’organiser des hackathons et des concours de data-visualisation pour favoriser l’utilisation de ces données, et stimuler l’innovation. Cette plateforme open source se déploie dans un premier temps aux Etats-Unis, mais pourrait s’étendre à d’autres pays d’ici un an.


CURB : un outil de planification urbaine contre les émissions de CO2

Les villes sont à l’origine de 70 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Face à ce constat et à l’occasion de la Climate Week à New York, en septembre 2016, la Banque Mondiale a présenté CURB (Climate Action for Urban Sustainability), un outil gratuit développé notamment avec l’alliance C40 Cities.

Cette solution vise à mettre à disposition de toutes les villes dans le monde, des données et outils pour les aider à réduire leur empreinte carbone. Elle peut être utilisée par exemple pour définir un plan d’action climat adapté aux spécificités locales, prioriser les investissements à effectuer ou encore fixer des objectifs d’émission réalistes pour le territoire.


Coastal Resilience : la cartographie intelligente des littoraux

Comment prévoir les risques spécifiques encourus par chaque littoral ? C’est pour répondre à cette question que l’ONG The Nature Consultancy a développé l’outil Coastal Resilience, en partenariat avec des acteurs publics et scientifiques américains. Grâce à cette solution, chaque ville littorale peut consulter les données clés de son territoire sous forme de cartes interactives : densité de l’habitat, nature de l’économie, implantation des zones agricoles, biodiversité locale…
Croisées avec les prévisions climatiques (notamment la montée des eaux), ces cartes permettent d’identifier les zones à risques. Des recommandations en termes d’action préventive (telle que la restauration écologique du littoral) sont également formulées afin de renforcer la résilience territoriale.

Image extraite du site Coastal Resilience





Vous aimerez aussi