open_resource : idées, points de vue
et solutions des acteurs de la révolution de la ressource



← Retour Enjeux  

Appel à projets Agir pour la Ressource en Eau de SUEZ : découvrez les 6 lauréats 2015/2016

31.03.2016

Le 10 septembre 2015, SUEZ lançait la 2ème édition de l’appel à projets « Agir Pour la Ressource en Eau » qui invitait associations, chercheurs, entrepreneurs, ou encore particuliers à présenter initiatives et solutions innovantes en matière de préservation de la ressource. Le résultat ? 6 lauréats dévoilés le 24 mars dernier par Serge Lepeltier, ancien ministre de l’Ecologie et du Développement durable et Bertrand Camus, Directeur Général de l’activité eau de SUEZ en France. Zoom sur les projets distingués.



Crédit: SUEZ


fluidion : un système embarqué automatisé pour surveiller la qualité du milieu aquatique

La start-up fluidionTM créée en 2012, développe et commercialise des systèmes autonomes d’échantillonnage et de mesure pour la surveillance de l’environnement. Le jury du programme a été séduit par la nouvelle solution proposée par la start-up : ALERT Platform. Elle vise à développer un laboratoire portable embarqué et télécommandé, pour mesurer in-situ la concentration de bactéries Escherichia Coli dans l’eau. Cette solution, basée sur un drône bateau, un capteur et un système de communication des données collectées, permettra aux gestionnaires de zones de baignade ou d’aquaculture, d’effectuer des mesures sans avoir à se déplacer sur le terrain. Elle garantira en outre des résultats de meilleure qualité, puisque les échantillons collectés seront immédiatement analysés, limitant ainsi le risque de dégradation pendant leur transport.

Découvrez le lauréat en images :


Crédit: SUEZ


Ecole des Mines d’Alès et Caminnov : détecter rapidement les polluants émergents

Le projet du Laboratoire de Génie de l’Environnement Industriel (LGEI) de l’Ecole des Mines d’Alès et Caminnov, une start-up spécialisée en biotechnologie, vise à développer d’ici 2018 un outil facilement transportable capable de détecter en quelques minutes deux polluants émergents dans l’eau : le glyphosate et son produit de dégradation, l’AMPA (acide aminométhylphosphonique), des pesticides qui affectent la qualité des eaux de surface. Analyser la présence de ces molécules en moins de 20 minutes, directement sur le lieu de prélèvement, grâce à des biocapteurs, c’est le défi proposé par ce lauréat.

Découvrez le lauréat en images :


Crédit: SUEZ


ADAF : changer les pratiques agricoles

Ce projet présenté par l’Association Drômoise d’AgroForesterie (ADAF) a pour objectif, d’ici 2018, de réunir agriculteurs, collectivités, associations du bassin de Montélimar pour améliorer les pratiques agricoles du territoire en les rendant plus respectueuses de la ressource en eau. Ces pratiques s’articuleront notamment autour du maintien de surfaces pastorales, et la réintroduction d’arbres champêtres sur les parcelles agricoles.

Découvrez le lauréat en images :


Crédit: SUEZ


CORIF : sensibiliser les enfants à la biodiversité

Présenté par le Centre Ornithologique Ile-de-France (CORIF), ce projet intitulé « Ecol’eau » est un programme d’éducation à la nature visant à sensibiliser à la biodiversité les élèves des écoles élémentaires et collèges des 15 communes traversées par la Bièvre. L’objectif de ce programme est, plus largement, de sensibiliser les populations locales à l’importance de préserver la biodiversité des zones humides du territoire.

Découvrez le lauréat en images :


Crédit: SUEZ


CPIE du Velay : préserver les zones humides orphelines

Ce projet, lancé par le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement du Velay, a la particularité d’offrir deux approches complémentaires : une sensibilisation des populations locales à la préservation des zones humides oubliées de la Haute-Loire, et des opérations concrètes de restauration de ces sources, marais, tourbières de petite taille, non prises en compte par les programmes de conservation des zones humides traditionnels.

Découvrez le lauréat en images :


Crédit: SUEZ


ADOPTA et CD2E : micropolluants et eaux de pluie

L’Association pour le Développement Opérationnel et la Promotion des Techniques Alternatives (ADOPTA) en matière d’eaux pluviales œuvre au développement de techniques de gestion alternatives des eaux de pluie. Ces techniques (chaussées réservoirs, puits d’infiltration, tranchées drainantes, …) visent à favoriser leur infiltration au plus près de leur point de chute, et ainsi à éviter qu’elles ne ruissellent et se chargent en pollutions. Le projet proposé par l’association, en partenariat avec l’association Création Développement Eco-Entreprises (CDE2), a pour objectif d’étudier la performance de ces techniques alternatives en matière de micropolluants.

Découvrez le lauréat en images :


Crédit: SUEZ


Pour mener à bien leurs projets, les 6 lauréats bénéficient d’une dotation globale de 100 000 euros à partager et de l’accompagnement des experts de SUEZ.





Vous aimerez aussi