open_resource : idées, points de vue
et solutions des acteurs de la révolution de la ressource



← Retour Solutions  

BIOFOREVER : convertir des déchets de bois en produits chimiques

12.12.2016

14 entreprises européennes, dont le groupe SUEZ, se sont réunies pour lancer un programme ambitieux : « BIO-based products from FORestry via Economically Viable European Routes » (BIOFOREVER). Son objectif : transformer et valoriser les matières premières composées de bois en produits à haute valeur ajoutée pour l’industrie.

Lancé en septembre 2016 pour une durée de trois ans, ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de recherche et d’innovation de l’Union Européenne Horizon 2020, et est doté d’un financement de 16 millions d’euros. Il réunit 14 entreprises (1), originaires de huit pays différents, mobilisées autour d’un objectif commun : démontrer, à l’échelle européenne, la viabilité d’une filière de conversion de la biomasse bois en produits chimiques.

Le bois est aujourd’hui une ressource principalement utilisée pour fabriquer de la pâte à papier ou des matériaux de construction. Le projet BIOFOREVER visera à étudier différents procédés de prétraitement des déchets de la filière bois pour en extraire des fibres, des molécules et sucres complexes, nécessaires à la fabrication de nombreux produits chimiques utilisés dans l’industrie. La valorisation de la biomasse bois permettrait ainsi de réduire l’impact environnemental des industriels des secteurs de la pharmacie, de la chimie ou encore de la cosmétique, en développant l’utilisation de matières premières secondaires dans la réalisation de leurs produits.

En tant que partie prenante du projet, SUEZ s’intéresse à l’utilisation des déchets de bois (A et B : bois non traités et faiblement traités), et apporte l’expertise de son activité recyclage et valorisation en Belgique, ainsi que de son centre de recherche, le CIRSEE, dans la gestion des flux des déchets et le processus de valorisation des déchets.




(1) Les 14 partenaires mobilisés sont Borregaard (Norvège), API Europe (Grèce), Avantium Chemicals (Pays-Bas), Bioprocess Pilot Facility (Pays-Bas), Bio Refinery Development (Pays-Bas), DSM (Pays-Bas), Elkem Carbon (Norvège), Green Biologics (Royaume-Uni), MetGen (Finlande), Nova Institute (Allemagne), Novasep Process (France), Phytowelt, Green Technologies (Allemagne), Port de Rotterdam (Pays-Bas) et SUEZ (France).





Vous aimerez aussi