solutions pour sécuriser et valoriser la ressource







À Roosendaal [Pays-Bas], nous produisons 
et commercialisions une énergie locale et renouvelable

L’usine de valorisation énergétique de ReEnergy 
est une référence majeure en matière d’économie circulaire. Avec une capacité de 336 000 tonnes par an, elle est en mesure de traiter les déchets de près de 2 millions d’habitants et de produire chaque année 256 000 MWh d’électricité (une production équivalente à la consommation électrique de 70 000 ménages) à destination des villes avoisinantes. De plus, elle fournit également de la chaleur résiduelle aux serres voisines et au système de chauffage urbain de la ville de Roosendaal.

À El Teniente [Chili], nous répondons aux défis écologiques et économiques de l’industrie minière

Avec près de 2 400 km de galeries souterraines, la plus grande mine d’extraction de cuivre au monde doit relever un défi de taille : réduire drastiquement la concentration de molybdène dans les eaux rejetées au milieu naturel tel qu’exigé par la nouvelle réglementation. SUEZ environnement a su y répondre grâce à une technologie fiable, DensadegTM, capable de traiter 2,5 m3 d’eau par seconde, pour une ressource préservée et des contraintes économiques respectées.

À Torremolinos [Espagne], nous mettons des technologies avancées au service des eaux de baignade

COWAMA (COastal WAter MAnagement) est une solution innovante d’aide à la décision qui permet d’anticiper la qualité des eaux de baignade afin d’optimiser leur gestion
et de mieux informer les baigneurs. Cette solution, qui prépare la ville de demain aux risques environnementaux sur les eaux de baignade, permet d’identifier les éventuelles sources de pollution et peut, en cas de risque, en évaluer la nature 
et en estimer sa durée. Une application interactive “iBeach” informe alors les usagers en temps réel.

À Melbourne [Australie], nous garantissons une ressource alternative et durable en eau

Notre technologie du dessalement par osmose inverse de l’usine de Wonthaggi permet de traiter 450 000 m3 d’eau par jour à partir d’eau de mer, procurant ainsi une source d’eau potable alternative pour 4,25 millions d’habitants. Cette usine, la plus grande de l’hémisphère Sud, garantit ainsi aux populations et aux industriels de la région un approvisionnement durable dans une région soumise à de forts épisodes de stress hydrique.

À Paris [France], nous investissons
 dans la recherche sur la valorisation des plastiques

Afin de répondre
aux besoins croissants des industriels, SUEZ environnement a inauguré Plast’Lab, 
un centre de recherche dédié au recyclage des plastiques. L’objectif : doubler notre production de plastiques recyclés en Europe d’ici 5 ans, contribuant ainsi à un enjeu économique et environnemental majeur. En effet, l’utilisation de plastiques recyclés diminue de 80 à 90% la consommation d’énergie par rapport à l’utilisation de plastique vierge.

À Och Kristianstad [Suède], nous transformons les déchets agroalimentaires en biogaz

La technologie Bio Simplex permet de traiter toutes sortes de déchets alimentaires. Après valorisation par méthanisation, ils sont utilisés pour enrichir les sols ou produire de l’énergie renouvelable (biogaz). Ce procédé, qui permet de produire près de 8 000 litres d’essence par 100 tonnes de bio-déchets valorisés participe à l’objectif suédois de 40% de déchets, ménagers ou issus de magasins et de restaurants, valorisés à horizon 2015.

À Bayonne et Middletown [États-Unis], nous répondons au défi du financement des infrastructures grâce à un nouveau modèle de gouvernance

SOLUTIONSM est un partenariat public privé entre SUEZ environnement, le fonds d’investissement KKR et la municipalité qui vise à une modernisation et à une exploitation 
plus efficace des systèmes de traitement de l’eau ainsi que des investissements dans 
les infrastructures vétustes. SUEZ environnement apporte son savoir-faire, ses innovations
 et KKR sa capacité d’investissement de long terme. La municipalité est, quant à elle, allégée
 de sa dette, et bénéficie d’une meilleure stabilité financière. À Bayonne et à Middletown, ce sont respectivement 157 et 183 millions de dollars investis à travers ce nouveau type de partenariat dont l’originalité réside dans une stricte séparation entre la gestion des actifs et des activités d’exploitation, tandis que les municipalités conservent la propriété des infrastructures.

À Shanghai [Chine], nous réduisons l’impact de l’industrie sur 
les ressources et contribuons à une meilleure qualité de vie

Au sein du Shanghai Chemical Industry Park (SCIP), plus grosse plateforme industrielle pétrochimique d’Asie qui s’étend sur près de 30 km2, nous valorisons plus de 60 000 tonnes de déchets dangereux par an. Nous gérons l’ensemble du cycle de l’eau du parc et mettons en œuvre des solutions de pointe pour protéger les ressources. À travers la réutilisation des eaux usées industrielles, la valorisation des boues, la valorisation énergétique des déchets dangereux alimentant en vapeur les entreprises avoisinantes, nous contribuons à réduire de façon significative leur consommation d’énergie.

À Anvers [Belgique], nous produisons 4 qualités de verre différentes et créons des matières premières secondaires à destination des grands industriels

L’usine de recyclage de verre nouvelle génération High5, conçue en partenariat avec SIBELCO, est la première usine au monde capable de séparer les flux entrants de verre en quatre qualités différentes. Grâce à la qualité unique du calcin fabriqué par High5, les verriers clients de l’usine augmentent significativement la part 
de verre recyclée dans leur production préservant ainsi les ressources naturelles minérales.

À Alger [Algérie], nous allions défi technique et humain et transfert de savoir-faire

Depuis 2006, 27 experts de SUEZ environnement accompagnent, à temps complet, les autorités locales d’Alger dans l’amélioration opérationnelle de leurs services d’eau
 et d’assainissement : assistance terrain, amélioration des pratiques managériales, maîtrise d’outils modernisés. Ce sont ainsi près de 150 000 jours de formation qui ont depuis été dispensés. Ce contrat “de management” prévoit également un transfert de compétences structuré, incarné par un outil digital d’évaluation et de best practices opérationnelles, WIKTI et une méthodologie d’accompagnement managérial, OPT.

À Dunkerque [France], nous encourageons les comportements responsables 
et solidaires

Tenant compte de 
la taille des foyers et de leurs revenus, Dunkerque a mis
 en œuvre auprès des 220 000 habitants de son agglomération un dispositif de tarification solidaire. Trois tranches
 de prix ont ainsi été mises en place en fonction des usages de l’eau, “essentielle”, “utile” et de “confort”, favorisant ainsi les économies d’eau. Ce dispositif pionnier fait l’objet d’un Observatoire éco-solidaire qui associe habitants et collectivités, pour suivre le dispositif et l’efficacité des mesures.

À Mandalay [Myanmar], nous participons 
à l’émergence d’une ville durable

Afin d’accompagner cette ville de plus d’1 million d’habitants dans sa démarche de développement durable, SUEZ environnement apporte sa vision et son expertise pour un projet de territoire intégrant l’ensemble des dynamiques de la ville. Les objectifs sont multiples : amélioration des services de l’eau, des déchets et des transports, optimisation de l’efficacité énergétique et de la performance environnementale des services de la ville.

À Milan [Italie], nous protégeonsla ressource en eau pour l’industrie
 du pétrole et du gaz

Pour répondre à
 l’enjeu majeur que représente la consommation d’eau 
dans l’industrie du raffinage des bruts lourds et extra- lourds, l’usine d’ENI se voit dotée d’une nouvelle boucle
 de réutilisation de ses eaux usées. Chaque année, ce sont 2,8 millions de m3 d’eau qui seront économisés, minimisant ainsi significativement l’impact environnemental mais aussi économique des procédés 
de l’usine.