open_resource : idées, points de vue
et solutions des acteurs de la révolution de la ressource



← Retour Focus COP21  

Trois initiatives pour recycler les déchets plastiques des océans

11.01.2016

Les déchets plastiques ont envahi les océans. Après la découverte par Charles Moore en 1997 d’une immense plaque de déchets plastiques grande comme 6 fois la France en plein cœur du Pacifique, cette situation est aujourd’hui connue de tous. Que faire face à l’ampleur de cette pollution ? La solution : Agir. Comme le font ces 3 entreprises qui récupèrent les déchets plastiques marins pour les transformer en vêtements, baskets ou encore surfaces routières.


Crédit: Unsplash – Oliver & Hen Pritchard-Barrett


Des vêtements « pêchés » en Méditerranée

Direction la Costa Blanca à l’est de l’Espagne où les pêcheurs de la communauté valencienne partent en mer chaque matin pour aller pêcher poissons et… bouteilles en plastique ! Depuis quelques mois, ces derniers collectent pour le compte d’Ecoalf, marque de vêtements ayant fait du recyclage son crédo, les déchets plastiques gisant en Méditerranée et se coinçant dans leurs filets. Le résultat ? Une première collection de mode haut de gamme – à découvrir en juin prochain – conçue exclusivement avec du fil et des tissus issus des déchets marins.


Un filet de pêche = des baskets tendances

La célèbre marque aux 3 bandes s’est associée à l’ONG Parley for the Oceans pour concevoir la première basket créée à partir de déchets marins et notamment de filets de pêche. Mais au-delà de ce modèle révolutionnaire qui se veut solide et fonctionnel, Adidas a l’intention d’utiliser ces gisements de matière pour une plus large gamme de produits : T-shirts, shorts…. L’objectif ? Eviter d’utiliser des matières premières vierges pour créer des produits neufs et ainsi contribuer à la lutte contre le gaspillage.


Crédit: Adidas


Avec PlasticRoad, le plastique recyclé pourrait remplacer l’asphalte

L’entreprise néerlandaise VolkerWessels travaille à une solution – PlasticRoad – capable de remplacer l’asphalte utilisé pour la conception des routes et des pistes cyclables par une matière recyclée conçue avec des déchets plastiques, récupérés notamment dans les océans. En plus de lutter contre la pollution des mers, ce revêtement durable actuellement au stade de prototype présenterait de multiples avantages : meilleure résistance aux températures extrêmes, meilleure imperméabilisation, moindres nuisances sonores et une durée de vie trois fois plus longue que les routes actuelles. A suivre.





Vous aimerez aussi