open_resource : idées, points de vue
et solutions des acteurs de la révolution de la ressource



← Retour Solutions  

Waste&Climate : portrait de Tale Me

11.12.2015

SUEZ et Make Sense se sont associés en 2014 pour créer Future of Waste le programme consacré aux solutions alternatives de réduction, réemploi et valorisation sous toutes ses formes des déchets. A l’occasion de la COP21, Future of Waste se mobilise et lance son premier Impact Programme Waste&Climate, qui vise à faire comprendre au grand public le lien entre réchauffement climatique et déchet, et à aider les entrepreneurs à valoriser leur impact positif sur le climat. Chaque semaine, open_resource donne la parole à Future of Waste pour un portrait d’entrepreneur du programme Waste&Climate.


Crédit: Jeff Sheldon


Tale Me

Le développement de la vente de vêtements à faible coût pour le consommateur et à courte durée de vie entraîne un gaspillage très important.

Face à cet enjeu, l’entreprise Tale Me a développé un service de location des vêtements – une manière d’optimiser leur durée de vie et donc de minimiser l’impact environnemental.


Enjeu

Selon la Commission européenne, les consommateurs de l’UE jettent chaque année 5,8 millions de tonnes de textiles, dont seulement 1,5 millions de tonnes (25%) sont recyclés. Le reste est donc envoyé en décharges ou est incinéré. Or la production de textile comporte de nombreux coûts sociaux et environnementaux. Par exemple, la fabrication d’un tee-shirt en coton nécessite en moyenne 2700 litres d’eau. Ainsi, la production mondiale de coton consomme 256 Gm3 d’eau par an. Le traitement de la fin de vie des textiles a également de forts impacts environnementaux .

Pourtant, il est difficile de bousculer des habitudes dorénavant établies. S’approvisionner en tissu de qualité, respectant des critères environnementaux et sociétaux élevés, constitue un défi pour les producteurs de vêtements, et nécessite un changement des habitudes de consommation de tout un chacun. De même, alors que de nombreux secteurs s’ouvrent à la consommation collaborative, le concept de propriété dans le domaine des vêtements est encore très ancré dans les mentalités.


Entreprise

Tale Me propose une solution en ligne de location de vêtements via un système d’abonnement, disponible dans tous les pays européens. Tale Me fournit une garde-robe unique de vêtements entièrement éco-conçus et fabriqués localement pour les mamans à tous les stades de la grossesse et pour les enfants de leur naissance jusqu’à leurs 4 ans. Pendant tout son cycle de vie, un vêtement Tale Me émet 6 fois moins de CO2 équivalent qu’un vêtement acheté dans une grande chaîne de vêtements ordinaire . Mais cet impact est démultiplié par le fait que chaque vêtement en location est ensuite réutilisé par X autres personnes. Ce sont autant de vêtements supplémentaires qui ne seront pas produits, achetés et jetés. On parle d’économie de la fonctionnalité : Tale Me propose une innovation de rupture qui substitue à l’acquisition de biens un service de solutions intégrées répondant aux besoins des consommateurs, ce dans une optique de réduction de l’impact environnemental.



Autres solutions

L’entreprise Mud Jeans a aussi fait le pari d’éco-concevoir ses produits pour limiter ses impacts environnementaux et allonger leur cycle de vie. D’autres entrepreneurs comme Wear a Story ou encore Axelle et Cie récupèrent d’anciens tissus pour en faire de nouvelles créations.


Pour aller plus loin avec Future of Waste

Pour aller plus loin, vous pouvez contribuer à l’émergence de ces solutions en participant avec Makesense et Future of Waste à la résolution des défis des entrepreneurs ou prendre part aux débats de la COP21 sur la plateforme de Voxe.org.





Vous aimerez aussi